Togo/Taekwondo : la fédération innove à travers une compétition de la Ligue Lomé-Golfe

PUB ARTICLE – Sergio Sport

C’est une grande première au Togo avec la Fédération Togolaise de Taekwondo qui laisse la main à ses démembrements pour des compétitions régionales. C’est le cas de la ligue Lomé-Golfe de la discipline en activité dimanche dernier dans la capitale. Pour la première fois dans l’histoire du taekwondo togolais, la ligue Lomé-Golfe a offert un plateau pour d’abord permettre aux athlètes de se re-découvrir et de se préparer efficacement au championnat national.

C’est le terrain de basket du stade omnisports de Lomé qui a accueilli la compétition le 12 février. Les différents combats chez les minimes et seniors étaient à fond avec pour enjeux, la qualification pour la phase nationale . Pour le Directeur Technique National, la compétition certes s’est bien déroulée. Mais l’homme relève quelques insuffisances. “Le niveau technique des athlètes n’est pas au beau fixe. Ça fait au moins trois ans que nous n’avons plus fait de compétition d’une telle envergure et le niveau a légèrement baissé, mais dans l’ensemble, nous sommes satisfaits”, affirme Joël Hefunme Degboe.

Comme solution pour palier ces problèmes de tares dans les techniques de combats des athlètes, Hefunme Degboe propose le regroupement de ces derniers pendant un temps afin d’affiner leurs techniques et ainsi mieux les préparer pour la phase nationale prévue pour mars 2023.

Plus d’une centaine d’athletes de la ceinture bleue à la ceinture noire venus d’une vingtaine de clubs ont participé à la compétition. À l’arrivée, c’est le club Atlantique qui s’offre le titre de la ligue au classement par équipe.
Selon le président de ladite ligue, cette compétition répond à un besoin de décentralisation du Taekondo Togolais. “Il faudrait pas seulement qu’on se limite à l’organisation de championnat national. Il faut qu’au niveau de chaque ligue, on puisse avoir des meilleurs”, exprime Koliko Sylvestre.

Notons que les demi-finalistes dans chaque catégorie sont qualifiés pour le championnat national.


Voici les résultats complets enregistrés:
Minimes garçons
(- 30 kg)
1er Badagbon Florent (Tigres noirs)
2e Adamou Hamadou (Atlantique)
3e Taiyabou Ammar (Thoni)
4e Ezian Edem (Héro)

(-35kg)
1er Aboubacar Boureima (Pacifique)
2e Akamba Nourris (Jaguar)
3e Issaka Soudés (ASFOSA)
4e Moussa Zakou (Force Tranquille)

(-45kg)
1er Hamidou Ismaël (Pacifique)
2e Agbetsi Emmanuel (Gazelle)
3e Moutaleri Salou (Thoni)
4e Kavege Yeko (Winners)

Cadets filles
-(49kg)
1ere Abdoulaye Ramatou (Tigres noirs)
2e Dotse Afi (Gazelle)

Cadet garçons
(-40kg)
1er Abdoulaye Hamani (Atlantique)
2e Taiyabou Okassa (Pacifique)
3e Abdoulkadri Ridouane (Madonne)
4e Soulé Abdouwahid (Gazelle)

(-50kg)
1er Zilkifi Mohamed (Atlantique)
2e Azouma Daniel (Tigres noirs)
3e Yacouba Moubarak (Pacifique)
4e Djibo Abdoul Aziz (Thoni)

Senior Hommes
(-58kg)

1er Ezian Mawouli (Héro)
2e Halidou Zakariyaou (Etoile)
3e Mahadou Ali
4e Aboubakar Harrisou

(-68kg)

1er Ezian Robert (Héro)
2e Mohamed Cherif (Etoile)
3e Aboubakar Hassane
4e Boureama Aboubacar

(-80kg)

1er MAMOUDOU Ibrahim (Etoile)
2e Douramane Hanifou (Thoni)
3e Ibrahim Sekouratou (Tigres noirs)
4e Mohamed Larabou (Madonne)

(+80kg)

1er Mamadou Aboubacar (Atlantique)
2e Hamani Abdoulrazak (ASFOSA)
3e Tchekoun Eugène (IYF)
4e Ezian Djodji (Héro)

Senior Dames 
(-57kg)

1ere Aboubakar Saadatou (ASFOSA)
2e Messigah Florentine (Héro)
3e Batchana Géraldine
4e Dalioua Thérèse (Jaguar)

(-67kg)

1ere Ezian Justine (Héro)
2e Gbagbati Phridaous (Gazelle)

(+67kg)

1ere place : Dekadjevi Ayele (Héro)
2e place : Ananou (Intelligent Fighters)

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Error