Togo/Elim CAN 2023 : les Éperviers condamnés à un exploit !

PUB ARTICLE – Sergio Sport

Les Éperviers du Togo et leur public ont été une nouvelle fois secoués par ce but concédé en toute fin de partie par le Togo face au Burkina-Faso (87e), le 24 mars au Maroc. Après cette défaite amère, l’équipe togolaise est condamnée à l’exploit ce mardi 28 mars au stade de Kégué lors de la manche retour de cette double confrontation, des éliminatoires de la CAN 2023.

Depuis vendredi, tout le peuple togolais est dans une léthargie footballistique qui ne dit pas son nom. Les analystes et le public sportif togolais sont unanimes sur le fait que le Togo est presque maudit, suite à la défaite du Togo face aux Étalons du Burkina Faso lors de la 3e journée des éliminatoires de la CAN ivoirienne 2023. Les Éperviers doivent se relancer dans la course à la qualification pour la prochaine coupe d’Afrique des nations, longtemps souhaitée après deux échecs successifs.

Une victoire pour cette manche retour comptant pour la 4e journée relancerait complétement les chances de qualification du Togo, bon dernier du groupe B avec 1 point. Même si le sélectionneur des Éperviers, Paulo Duarte ne cerne toujours pas, le problème de son équipe qui pourtant a bien déroulé à Marrakech.

« Franchement, chaque jour qui passe, je sens que je ne comprends rien. C’est un peu bizarre. Aujourd’hui, on a encore compris que le football n’a aucune logique. On a fait un grand match contre une grande équipe du Burkina Faso.» , a-t-il déclaré.

Avec ce revers, le Togo a une obligation plus que nécessaire de renverser la tendance au risque d’amoindrir ses chances de qualification à la CAN ivoirienne. Le match retour de ce mardi au stade de Kegué doit sonner le glas d’un réveil assez brutal avec le soutien de tout le public sportif au premier rang duquel Docteur Lidi Bessi-Kama, ministre des Sports.

« Public togolais, Hommes, femmes, jeunes, enfants, papa, maman, frères et sœurs de la diaspora, amis du Togo, Chers Supporters, je nous invite donc tous à un sursaut patriotique et à l’union sacrée autour de nos éperviers pour la qualification du Togo à la phase finale de cette CAN en Côte d’Ivoire… Ensemble nous avons commencé, ensemble, nous poursuivrons et réussirons la renaissance de notre football », a écrit Dr Lidi Bessi-Kama.

Le Togo va devoir stopper la belle série de six victoires d’affilée toutes compétitions confondues du Burkina-Faso au stade de Kégué. Pour y arriver, l’équipe togolaise doit miser sur l’adresse devant le but burkinabé.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Error