La Mauritanie a accueilli cette année le challenge IHF-Trophy, dames des moins de 17 et 20 ans. La compétition africaine ouverte aux jeunes filles, vise à susciter de l’engouement autour de la discipline.

Aremou Mansourou, le président de la Confédération africaine de handball, a plaidé pour des équipes féminines compétitives à travers l’organisation de tournois. Pour lui, “l’organisation du challenge IHF-Trophy permet aux différentes fédérations de s’activer pour avoir une équipe qui dispose d’une compétition internationale par an”, a déclaré Dr Aremou Mansourou.

Certes, c’est une compétition dédiée aux jeunes, mais le handball féminin n’est pas visible. “Nous avons continué, des plaidoyers auprès des dirigeants pour qu’ils puissent franchement inscrire dans la démarche de la formation des jeunes et non chercher des résultats immédiats”, a précisé le patron de la CAHB.

“Une occasion pour moi de remercier les autorités mauritaniennes qui ont bien voulut conjuguer les efforts pour la réussite de cet événement”, conclut-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici