La Fédération togolaise de tennis (FTT) a inauguré le vendredi 23 novembre, ses deux nouveaux courts de jeu. Des infrastructures qui vont booster la pratique de la petite balle jaune et favoriser l’éclosion de jeunes talents.

Estimée à environ 60 millions de francs CFA, la nouvelle infrastructure de la fédération est composée de deux courts de tennis, un réfectoire et d’un bloc administratif. Elle est située juste à côté des courts de l’AAT de Lomé. Ces nouveaux courts viennent s’ajouter aux sept autres déjà existant portant le nombre total à 9, répondant ainsi aux normes internationales. Ceci constitue un véritable atout pour la FTT qui peut désormais postuler pour l’organisation de compétitions internationales.

Selon le président de la fédération, Romain Tagba, c’est le lieu de faire évoluer la pratique avec l’accès facile pour les jeunes pratiquants et les autres acteurs qui possèdent la licence FTT. Grâce à ces nouvelles installations, l’équipe dirigeante de la fédération a trouvé le créneau pour faciliter la pratique à temps et à l’heure de la discipline des jeunes qui représentent l’avenir de la petite balle jaune. D’après le premier responsable de cette discipline, le tennis est un sport qui demande beaucoup de temps et de disponibilité ainsi que des installations adéquates. La réception de ces deux courts ne représente que le début d’une nouvelle aventure. Car très bientôt, deux nouveaux vont voir le jour sur ce même site en plus d’une tribune de 1500 places.

Dans les années à venir, la FTT va mettre en valeur le site qui lui a été octroyé par l’État à Kegué pour construire 13 courts suivant les normes de Roland-Garros. Les travaux ont été réalisés grâce aux soutiens de la Fédération internationale de tennis (ITF) et la Confédération africaine de tennis (CAT).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici