Égypte : des catcheurs rêvent d’un show à l’Américaine

RADIO DJENA EN DIRECT

Les jeunes Égyptiens, fans du catch, une discipline très prisée par les Américains, développent un amour fou pour ce sport au point de chercher à faire vivre ses moments forts à leur public lors de leur prestation.

Malgré leur volonté de mieux faire, ces jeunes catcheurs égyptiens du village d’Ismaïlia, sont loin de l’enthousiasme que ce sport suscite en Amérique et surtout chez les sponsors. En attendant d’avoir plus d’audience, les catcheurs se contentent des soutiens de certaines bonnes volontés. Afin d’assurer le spectacle, ces jeunes n’hésitent pas à se mettre souvent dans la peau de leurs idoles en imitant leur déguisement.

Des séances d’entraînement sont organisées avant chaque show. Ces combats ont souvent lieu dans la cour d’une école où ces amateurs se lancent à corps perdu dans l’espoir de devenir des stars. Malheureusement, ces shows ne vont jamais jusqu’au bout par manque de sécurité. En attendant de faire la une des chaînes télés, les catcheurs du petit village d’Ismaïlia se contentent des 40 000 fans qui les suivent sur des réseaux sociaux notamment sur leur page Facebook.

Le plus grand problème auquel ils font face, est le manque ou l’inexistence de sponsors. Créée en 2012 sur l’initiative de Ashraf Mahrous allias Kabonga, la Fédération égyptienne de catch professionnel qui comptait à ses débuts 8 catcheurs est aujourd’hui à 50 amateurs issus de toute l’Egypte.

Pour les entraînements, il a installé un ring rudimentaire devant la maison familiale située dans un village voisin. Les catcheurs pratiquent au milieu des champs et des petits immeubles de briques rouges en construction. Toutes ces difficultés n’en tachent pas la détermination de ces amateurs notamment, Ashraf Mahrous, Samir Ibrahim, Momen Mohamed, surnommé “Commando” et tous leurs compagnons qui ne sont pas prêts à abandonner leur rêve.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite