À quelques mois de la Coupe du monde féminine de football 2019 en France, le Cameroun renoue avec ses vieux démons.  Joseph Brian N’doko a été démis de ses fonctions d’entraîneur principal de l’équipe nationale féminine.

Après une brillante CAN féminine ponctuée par une troisième place synonyme de qualification pour la Coupe du monde, l’entraîneur des lionnes indomptables du Cameroun a été remercié. C’est ce qui ressort d’un communiqué de la fédération camerounaise de football, signé du président Seidou Mbombo N’joya.

Le préparateur physique a été choisi pour assumer le travail de Ndoko. Djeumfa Alain Desfrane aura la lourde tâche d’amener les Camerounaises vers un parcours honorable en France.

Un changement de staff à la dernière minute qui fait craindre un parcours chaotique pour le public sportif camerounais. Une habitude qui tarde à changer du côté du football camerounais tant chez les femmes que chez les hommes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici