En duel pour l’organisation de la ligue des champions féminine avec la Côte d’Ivoire, le Maroc décide de se mettre à l’écart et soutient le dossier du pays hôte de la prochaine CAN masculine. La Fédération Royale Marocaine de Football (FMRF) se retire de l’organisation pour laisser le champ libre à la Côte d’Ivoire.

Le président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), Fouzi LEKJAA a fait l’annonce ce jeudi. Son institution retire sa candidature pour l’organisation de la Ligue des Champions féminine 2023 de la CAF au profit de la candidature de la Côte d’Ivoire, après une réunion du Comité Exécutif de la CAF, tenue ce 18 mai. Une annonce qui devrait forcément réjouir la Côte d’Ivoire qui nourrit de forts liens avec le Royaume du Maroc.

À en croire la cellule de communication de la FMRF,  » c’est une occasion pour la FRMF de soutenir et accompagner la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) hôte de la prochaine CAN messieurs du 13 janvier au 11 février 2024 « .

Pour mémoire, l’édition précédente de la ligue des champions féminine a été organisée par le Maroc avec de l’AS FAR de Rabat devant les Sud-africaines du Mamelodi Sundowns.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici