Le Kényan Eliud Kipchoge, qui détient désormais le record mondial au marathon (2 h 01’39“) a été élu ce mardi à Monaco athlète de l’année 2018 par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF). Une déception, son principal challenger, le décathlonien français Kevin Mayer, qui finit 2e.

Auteur d’une performance incroyable au marathon de Berlin en septembre 2018, Kipchoge, a atteint avec ce sacre le sommet de sa carrière riche surtout en titres, débutée par le champion du monde du 5 000 m en 2003 à Paris, où il avait battu à 18 ans deux légendes de la piste, le Marocain Hicham El Guerrouj et l’Ethiopien Kenenisa Bekele.

Le Kényan a remporté aussi deux médailles mondiales et trois olympiques : bronze en 2004 sur 5 000 m, argent en 2008 sur la même distance, puis or en 2016 sur le marathon, distance sur laquelle il est invaincu depuis 2013.

Dans le tableau féminin, Caterine Ibarguen a remporté le prix. La triple sauteuse Colombienne de 34 ans, double championne du monde et championne olympique, a, à son actif une Diamond League à la longueur et au triple saut et est restée invaincue en huit finales au triple saut en 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici