Le 29 août prochain, le foot malien connaitra peut être un dénouement. C’est le jour du congrès électif prévu par le comité de normalisation. Cinq candidats avaient annoncé leur intention de diriger la fédération malienne de football. Et parmi eux, trois candidats ont déposés leurs dossiers au siège de la Fémafoot.

Il s’agit d’Alassane Souleymane Maiga, journaliste sportif à l’ORTM également ancien chargé de la commission médias de la Fémafoot, de Mamoutou Touré dit Bavieux 1er vice-président de l’association sportive de Real de Bamako, ancien vice-président du bureau du Général Boubacar Baba Diarra et de Sahala Baby, président de la ligue de football de Tombouctou.

Les candidatures de ces trois prétendants ont été envoyées au secrétariat de la fédération le lundi 29 juillet, date butoir pour le dépôt des candidatures.

Par contre les deux autres déclarés (Mamadou Makadji dit la voix supporter du Stade Mali de Bamako) et Soumaila Coulibaly ancien joueur des Aigles du Mali et entraîneur de l’équipe minime) n’ont pas puis déposer leurs dossiers pour faute de parrainage.

Le public sportif malien attend donc la confirmation officielle de ses candidatures par le comité de normalisation(CONOR) à travers sa commission électorale. À noter que les délégués sont appelés aux urnes le 29 août 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici