La célébration annuelle des valeurs olympiques et du sport rassemble chaque 23 juin les olympiens du monde entier. Cette année, elle sera bien sobre, en raison du coronavirus. Au regard de cette situation, le Comité National Olympique du Togo, à défaut d’organiser une activité a tenu à passer un message aux athlètes togolais.

Célébrée depuis 1948, la journée Olympique est bien plus qu’une « simple » manifestation sportive. Elle est une journée organisée pour promouvoir les valeurs olympiques, sur la base des trois piliers bouger, apprendre et découvrir.

En 2019 déjà, le CNO-Togo organisait ses activités lors de cette journée à Agbodrafo avant d’être contraint en 2020 par les restrictions sanitaires à ne pas pouvoir organiser des activités, un crève cœur pour le président Kélani Bayor et son comité exécutif.

Le patron du CNO-Togo replace son institution dans la protection de ses athlètes dans le contexte de la covid-19 dans son pays « En tant qu’organisation faîtière, le Comité National Olympique du Togo (CNO-Togo) se doit d’intervenir dans la lutte contre cette pandémie mais également réfléchir, avec l’ensemble des acteurs sportifs nationaux, sur l’avenir de notre société et de la pratique sportive après la crise (…) Nous devrons saisir cette opportunité dans un esprit d’unité, afin de sortir de cette crise encore plus forts. »

Tout en appelant les dirigeants sportifs et athlètes au respect des mesures barrières, Kelani Bayor se réjouit d’ores et déjà de leur niveau de maturité et de conscience en étant tout heureux de n’avoir aucun de ses hommes infectés par la covid-19 une note positive donc pour le mouvement olympique togolais alors que se profil les prochains Jeux Olympiques à Tokyo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici