Can féminine 2018 : la Guinée Équatoriale disqualifiée

RADIO DJENA EN DIRECT

La Coupe d’Afrique des Nations version féminine 2018 se déroulera sans la Guinée Équatoriale. Le Nzalang Nacional disqualifié par la CAF pour n’avoir pas respecté les termes de naturalisation de la joueuse camerounaise Annette Jacky Messomo. Une sanction qui profite au Kenya.

La décision de la CAF de mettre hors course la Guinée Équatoriale de la CAN féminine 2018 prévue du 17 novembre au 1er decembre fait suite à une plainte déposée par le Kenya, son adversaire lors du dernier tour éliminatoire. Des rencontres pourtant remportées sur le terrain  par le pays de Theodoro Obiang Nguéma. Ce qui lui a permis de valider son billet. Mais son adversaire avait porté réserve sur six de ses joueuses dont la jeune joueuse camerounaise Annette Jacky Messomo, lors de la double confrontation. Rejetée en première instance, la CAF a finalement donné raison au Kenya, suite à l’appel de la fédération kényane et a accusé la Guinée Équatoriale de non-conformité sur la naturalisation de la jeune joueuse originaire du cameroun.

Selon la CAF, les procédures de naturalisation d’Annette Jacky Messomo, connue dans le milieu footballistique international, n’étaient pas conformes à celles mises en place par la FIFA.

La décision de la CAF a eu un effet immédiat et la Guinée Équatoriale s’est vue retirer ses points et disqualifiée par la même occasion avec en prime une amende financière. Un coup dur pour le Nzalang Nacional déjà privé d’une participation à la Coupe du Monde 2019 et des Jeux Olympiques de la FIFA. Il faut signaler que le tirage au sort pour les groupes de la CAN Ghana 2018 aura lieu ce dimanche 21 octobre à  Accra à 19H GMT.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite