La Confédération Africaine de Football est catégorique sur l’organisation de la CAN 2019. L’Égypte sera prête à temps, déclare la CAF. 

Cette annonce est consécutive à une visite d’inspection de la CAF dans les villes devant accueillir la compétition à Savoir Ismaila, Le Caire, Suez, Port-Saïd et Alexandrie. “L’Égypte sera prête. Nous avons des plans pour les rénovations, mais, de toute façon, l’infrastructure est là”, a affirmé Nathalie Rabe, Responsable de communication de l’instance confédérale.

Toutefois, après le printemps arabe, l’Égypte vit une instabilité sécuritaire avec des attentats terroristes. Le défi sécuritaire sera donc énorme. À ce sujet, la CAF rassure toujours par le biais de Nathalie Rabe, “les dispositions vont être prises. On est confiant, on sait que tous les stades vont être équipés de [salles] de contrôle”. Selon elle, le stade de Suez disposerait déjà de “90 caméras”.

Si certains pays sont déjà qualifiés pour cette CAN, d’autres comme le Togo vont devoir attendre le mois de mars pour voir s’ils vont au pays des pharaons pour la première CAN à 24 équipes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici