Organisation CAN féminine 2020 : le Congo-Brazzaville se retire

RADIO DJENA EN DIRECT

Le Congo-Brazzaville a annoncé officiellement son incapacité à accueillir la CAN féminine en 2020. Un imbroglio encore dans l’organisation des compétitions de la Confédération Africaine de Football.

Les Compétitions de la CAF, rime décidément avec des tournis sous la présidence Ahmad. Après le retrait à l’Éthiopie du CHAN 2020, le glissement des CAN 2019 à 2023, c’est la compétition féminine de 2020 qui prend un coup. Prévue pour se tenir au Congo-Brazzaville, les autorités du pays ont estimé que leur nation était incapable de répondre convenablement au cahier de charges de la compétition à cause de la trésorerie.

Après avoir organisé les jeux africains de 2015 de manière fastidieuse, le pays de Denis Sasso N’guesso a renoncé à organiser plusieurs autres événements sportifs à l’instar de l’Afrobasket 2017. Une situation qui doit être inconfortable pour la CAF qui avait déjà tenu un grand symposium pour axer un meilleur développement du football féminin sur sa compétition phare.

Plusieurs possibilités de rechange sont bien évidemment étudiées par l’instance confédérale, qui tiendra son Assemblée Générale avant la finale de la CAN 2019 où bien évidemment il sera question de d’échanger sur ce retrait du Congo.

Parmi les potentiels plans B, l’Afrique du Sud, l’Égypte ou encore le Maroc qui disposent déjà des infrastructures adéquates.

Partager cet article sur

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite