Après une non-qualification à la CAN 2019 qui a toujours du mal à passer au Togo, l’équipe nationale connaît désormais ses adversaires pour la qualification en 2021. Un groupe G qu’analyse les togolais.

Barrés par l’Algérie et le Bénin pour la CAN Égyptienne, les Togolais gardent une dent contre leur sélectionneur Claude Le Roy, contre lequel ils ont déjà manifesté pour son départ. Le Français sait désormais que la route du Cameroun 2021 passera par l’Egypte, le Kenya et les Comores dans le groupe G.

“Un tirage qui va être compliqué pour le Togo et aussi à ses supporters. Rien que de longs voyages. En outre, il n’y a aucun pays facile à battre pour garantir les six points en aller et retour au vu des dernières performances de la sélection togolaise. En dehors de l’Égypte, le Togo est presque au même niveau que le Kenya et les Comores, qui ont désormais une bonne équipe avec beaucoup de binationaux”, commente Zeus Aziadouvo, journaliste et membre de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC).

Le gros morceau de ce groupe G est sans aucun doute l’Egypte et pour Angelo Folykoe, journaliste à Radio Sport Fm Lomé, le tirage est “coriace pour le Togo qui hérite malheureusement d’une Egypte qui a raté sa CAN et va se montrer sans aucun doute revancharde et cherchera à survoler les éliminatoires avec son armada de joueurs”. Issa Hassan promoteur sportif abonde dans le même sens en présentant l’Égypte, “comme intraitable pour les Éperviers”.

À priori, l’Egypte devra finir leader de ce groupe et le Togo devra batailler face au Kenya, “une équipe physique, qui joue avec intensité, là où notre sélection est défaillante sous Claude Le Roy”, analyse Angelo Folykoe qui n’occulte pas les retrouvailles entre “Claude et Sébastien Migné. Et au vue des résultats de Sébastien, je ne serai pas surpris qu’il inflige une gifle à son mentor, d’autant plus que le Kenya présente une bonne équipe avec un football attrayant”, prévient Issa Hassane.

Les Comores, petits poucets ne doivent pas non plus être sous estimés selon les analystes. Certes le Togo a les chances de se qualifier, mais il faudra “sérieusement se mettre vite au travail”, conseille Issa Hassane. Pour Angelo Folykoe, “Claude est maintenu et il va falloir changer de méthode. Dégager une équipe type, utiliser les joueurs à leur poste, et se donner à cœur pour permettre au Togo de se retrouver au Cameroun”, déclare t-il. Et justement, Zeus Azaidouvo annonce que le Togo a “Royalement du pain sur la planche”, un jeu de mot avec le nom du sélectionneur local.

Le sélectionneur des Éperviers aura l’occasion de finir sa carrière au Cameroun comme il le souhaite. Cependant, il va falloir remettre le public sportif dans sa poche et ceci passe uniquement par des victoires de l’équipe nationale, et Issa Hassane “crois dur en une qualification” patriotisme oblige.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici