L’audace paye souvent, dit-on souvent. Et les pas de Jérémy  Keryhuel pourraient finir par payer un jour. L’athlète ambitieux était en effet à Paris pour la plus prestigieuse des 8 étapes de la coupe du monde. Une compétition enlevée par l’italien Alessio Foconi. Cependant, l’Ivoirien se promet un triomphe continental en individuel en 2019 et aux Jeux de Tokyo 2020.

Depuis l’âge de 5 ans et le dessin animé Zorro, Jérémy Keryhuel, s’en est inspiré pour se donner à la pratique de l’escrime, où il est à ce jour seul représentant de son pays dans la discipline dans les compétitions internationales.

73e mondial, l’Ivoirien rêve des JO de Tokyo en 2020 et ainsi imiter sa compatriote Gwladys Sakoa qui avait participé aux jeux de Rio en 2016.

Un défi qui s’annonce difficile pour Jérémy dans une discipline qui est portée beaucoup plus par les Maghrébins sur le continent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici