La Fédération Togolaise de Volley-ball (FTVB) met les bouchés doubles pour la pratique de la discipline au Togo. Une quarantaine d’entraîneurs venus des différents clubs du pays sont ainsi en stage pratique depuis le 16 novembre 2020 et ce pour toute cette semaine à Lomé.

Initié par la Fédération Togolaise de volley-ball avec la collaboration du Comité National Olympique du Togo (CNO-TOGO) et de la Fédération internationale de volleyball ainsi que de la solidarité olympique (SO), ce stage prend en compte les entraîneurs de niveau 1 FIVB. Il se veut aussi un levier de développement du volley-ball au Togo en consolidant les acquis déjà présents.

Ce stage niveau 1 a été lancé mardi à Lomé à travers une cérémonie au cours de laquelle les acteurs de la discipline ont réitéré leur désir de mieux voir progresser le volley-ball au sein des différents clubs.

Au cours de ces 4 jours de formation, ces entraîneurs seront renforcés dans leurs capacités à inculquer l’amour, la gaieté et le zèle de vouloir jouer dans les cœurs notamment des touts petits. La formation portée sur le niveau 1 FIVB devra se dérouler selon un programme bien déployé pour donner aux entraîneurs des techniques nouvelles et leur permettre de s’adapter à changer leurs méthodes d’entrainements.

Ainsi, selon les précisions de l’expert de la Fédération Internationale de Volley-ball (FIVB), Shailen Ramdoo, un entraîneur de niveau 1 international est quelqu’un qui peut prendre les rênes des équipes juniors, minimes, cadet et qui peut former plus tard des talents au niveau de l’équipe nationale.

Il n’est pas sans savoir qu’en raison de la crise sanitaire liée au covid-19, les compétitions ainsi que les activités ont été fortement affectées. Voilà pourquoi le Président de la Fédération Togolaise de volley-ball, N’DADIYA Essossaneyou évoque une formation qui devra servir d’un levier essentiel pour renforcer les capacités des différents acteurs et qui va permettre de reprendre les activités au sein de la fédération. Elle ne compte pas rester là; cette formation devra servir de tremplin également pour les différents projets que détient la Fédération. Un projet qui va concerner toutes les ligues de la discipline et donc attendu dans les jours à venir.

Quatre personnes seront choisies au sein de chaque ligue pour vivifier les clubs. Ce projet sera donc à la faveur des touts petits de 8 à 16 ans.

Rappelons que ce stage pratique a été précédé d’un cours théorique déroulé en ligne pendant un mois.

Augustine DOUMEY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici