Le Tour du Rwanda 2019, le premier en 2.1 à l’UCI (Union cycliste internationale) s’est achevé le 3 mars avec le sacre de l’Erythréen Merhawi Kudus qui s’est imposé au classement général.

Le coureur d’Astana, qui a décroché le maillot jaune dès la 2è étape, l’a arboré jusqu’à la fin du tour. Malgré une frayeur samedi lors de la 7è étape où la chute d’un motard lui a fait perdre 7 secondes sur son poursuivant direct, Rein Taaramae (Direct Energie), l’Erythréen s’est imposé.

L’Estonien finit à 10 secondes de Kudus. Le Suisse Matteo Badilatti (Israel Cycling) complète le podium du général, à 18 secondes du leader.

Le prix du meilleur grimpeur est allé à l’Erythréen Yakob Abreham Debesay. Il a été également désigné meilleur jeune coureur de cette année, devant le Rwandais Joseph Areruya et le Français Jeremy Bellicaud.

Le Sud-africain Rohan du Plooy (Pro Touch) n’a donc pas lâché sa tunique de meilleur sprinteur. Areruya repart avec le maillot de meilleur Rwandais de la compétition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici