Les réformes des ligues de football débutées il y a 4 ans par la Fédération Togolaise de Football ne seront achevées que le 05 octobre 2020 avec l’élection des bureaux directeurs des six ligues régionales du Togo. Contrairement à l’adversité que les acteurs pouvaient imaginer, il n’en sera (presque) rien.

De Lomé à Dapaong, les acteurs du football togolais auront tous, leur regard tourné vers les élections des ligues régionales de football qui se dérouleront du 02 au 05 octobre 2020 sans grand suspens en dehors de la région des savanes où les deux grandes préfectures de la localité, Oti et Tone se livrent une bataille pour la direction de cette ligue.

Deux listes seront en effet face à face dans cette partie du pays. « Savanes avant Tout » dirigé par le président de Doumbé de Mango (club de deuxième division), Amadou Nouroudine devra s’arracher à convaincre les électeurs de la région aride du Togo de choisir sa liste plutôt que celle de Kanga Kolani tête de la liste « pour un football émergeant à partir de la base ». En manque de repère depuis la descente en deuxième division de la tête d’affiche du football dans la région, Foadan de Dapaong, plusieurs voix s’élèvent pour réclamer une meilleure structuration dans la région d’autant plus que Doumbé de Mango et désormais foadan luttent contre la relégation dans l’anti chambre du foot national. Voilà une bonne occasion pour les acteurs de faire le choix judicieux pour leur ligue au matin du 02 octobre 2020.


Ainsi, sur les six ligues que compte le Togo, la région des savanes est la seule à proposer un duel et des débats d’idées contradictoires. Pour le reste, il n’y aura qu’une seule liste en course pour diriger les ligues régionales. Si pour d’aucuns il s’agit de plusieurs formes de pression pour tuer d’éventuels prétendants dans l’œuf, d’autres par contre estiment que c’était prévisible, tant les candidats dans Lomé-Golfe, Plateaux, Centrale et Kara sont des références dans le football Togolais.


Pour ce faire, la ligue de Lomé-Golfe sera toujours la chasse gardée de Dogbe Moïse connue plus sous le nom de Togbui Kpalikpatcho III. L’homme après son passage d’avant réformes, avait doté la ligue de Lomé d’un siège. En prenant la tête de la liste au niveau de Lomé, le chef traditionnel a l’occasion de jouir de son initiative.

Dans la centrale, base du club populaire et le plus titré du Togo, Semassi, c’est le deuxième vice-président du football togolais qui conduira la seule et unique liste de la région, « le salut ». L’inspecteur Principal de la douane togolaise et colonel de l’armée, Agoro Medjéssiribi ne fait face à aucune résistance, tant il est sympathisant de tous les clubs de Sokodé auxquels il n’hésite à apporter son soutien.

Non loin de là, en, à peine 70 km, s’érige un poids lourd, comme les camions de l’Union Nationale des Transporteurs Routiers du Togo dont il est le président. Amah Aklesso Sherif « Marcelin », premier vice-président de la Fédération Togolaise de Football, et président d’honneur d’Asck de Kara est parti pour reprendre sa place, lui qui était président de la ligue de Kara avant le processus de réformes. Sa liste « consolidation » qui fait référence au slogan du colonel Akpovy lors de sa réélection, devra passer comme du coûteau dans du beurre.


La surprise vient peut-être de la ligue Maritime où c’est un inconnu du grand public qui préside la seule liste de la localité. Président d’un centre de formation, Johanes Aziamadji devrait lui aussi rentrer dans le cercle des décideurs du football togolais.

Si, le passé de ces candidats dans le football togolais est bel et bien connu et indéniable, leur appartenance, pour quatre sur les six candidats, au Comité Exécutif de la Fédération Togolaise de Football fait penser à un maillage du football togolais pour non seulement faire impulser la politique de développement du football togolais impulsé par le colonel Guy Akpovy, patron du football togolais, mais aussi fait penser à une stratégie électoraliste pour 2023 où les ligues auront chacune une voix pour élire les membres du comité Exécutif de la FTF.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici