C’est à travers une conférence de presse tenue ce lundi 04 septembre 2023 que la Fédération Togolaise de Boxe a annoncé le challenge sportif qui attend le Togo dans les jours prochains. Il s’agit des qualifications zone Afrique pour les Jeux Olympiques Paris 2024 prévues du 06 au 16 septembre à Dakar. Les contours de cette actualité ont été dévoilés.

Ils seront quatre boxeurs à défendre les couleurs du Togo à ce tournoi. Il s’agit des qualifications zone Afrique menant directement aux JO Paris 2024. La délégation togolaise part de Lomé ce mercredi 06 septembre avec un seul athlète. Elle sera au grand complet sur place au Sénégal avec l’arrivée de trois autres boxeurs qui arrivent de France.

“Avec quatre athlètes, une dame et trois hommes, notre ambition, c’est d’avoir au moins, je dis bien au moins une qualification…. À l’attention du public, c’est vraiment pour ça que nous avons fait cette conférence de presse pour demander leur soutien, leur prière et que les mânes de notre pays nous accompagnent pour que nous revenions saints et saufs et avec la victoire”, a rappelé le Président de la Fédération Togolaise de Boxe, Dr Jules Mawusse Kpakpo.

L’homme a salué l’implication technique et l’appui financier du ministère des Sports et des loisirs ainsi que du Comité National Olympique du Togo , sans lesquels la participation togolaise à ce tournoi qualificatif ne saurait être possible.

La seule athlète parmi les quatre présentés par le Togo suscite de la curiosité, mais aussi un grand espoir de qualification. Il s’agit de Yetongnon Colettivi 54 kg. La pugiliste championne de sa catégorie dans sa région en France, avait déjà convaincu au récent tournoi préparatoire à ces qualifications organisé par la zone 2. 

Yetongnon Colettivi avait décroché l’or. Aussi, la boxeuse togolaise pourrait se qualifier pour Paris 2024 si elle accède en finale ; deux places étant qualificatives dans sa catégorie.

Outre Yetongnon Colettivi, son frère Yetongnon Kodjo 63,5 kg et Prewa Constant Badabadi, boursier du CNO-TOGO résidant à Lyon, sont aussi des chances de qualification pour le Togo.

Pas emballant, mais prometteur, Vlavonou Olivier 51 kg et seul boxeur sélectionné au plan national, pourrait déjouer les pronostics.

“Pour pouvoir aller à ces compétitions, il y a un minima. Et aujourd’hui nous remplissons ces minimas. Parce qu’une fois déjà nous sommes allés tester nos athlètes aux zones ; une fois rentrés dans nos clubs, on a essayé de corriger les manquements pour qu’incessamment, on puisse remonter plus loin que ça” a souligné le Directeur Technique National de la Fetobox, Sylvain Adoté.

Malgré quelques dissensions entre les acteurs de ce noble art togolais, la fédération croit dur comme fer que le Togo reviendra au pays avec au moyen, une qualification pour Paris 2024.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici