À l’horizon de la nouvelle rentrée scolaire 2021-2022, le footballeur international togolais, LABA Kodjo Fodoh a une nouvelle fois apporté son soutien aux enfants démunis et orphelins. C’est à travers l’action humanitaire dénommée « Laba Caritas Tour », qui était à sa 7éme édition. La cérémonie a eu lieu ce vendredi 27 août 2021 à Lomé.

Du matériels didactiques composés de cahiers, stylos, gommes ont été remis par les représentants du joueur Laba Kodjo Fodoh à une quinzaine d’associations qui œuvrent pour la défense des droits de l’enfant afin de leur apporter un mieux être.

« Laba Kodjo Fodoh Caritas Tour », n’a pas manqué l’occasion de respecter la tradition initiée par LKF9. L’action vise à soutenir les enfants défavorisés démunis dans leur cursus scolaire. « Nous sommes à notre 7ème édition et l’objectif c’est l’éducation. Le but de cette action est de soutenir les ONG qui à leur tour pourront soutenir la scolarisation de nos jeunes frères et sœurs qui n’ont pas de moyens pour aller à l’école et derrière, aider le gouvernement dans la scolarisation », a déclaré Pierre Ayih DEGBOE-AYI, représentant du joueur Fodoh Laba.

Outre le domaine éducatif, l’œuvre caritative de l’international togolais couvre également la santé, la culture et le sport. Joie et reconnaissance étaient lues sur le visage de toutes les Organisations Non-Gouvernementales (ONG) qui ont bénéficiées de ces dons. « Le geste tombe vraiment à pic surtout que nous ne sommes pas encore à la rentrée. Avec le don que nous avons reçu, nous comptons aider une partie des enfants pour qu’ils puissent avoir leur CEPD et continuer au collège. C’est une très grande joie pour nous et pour tous les bénéficiaires », a laissé entendre Kafui AKAKPO, responsable de projet au BNCE Togo.

« LKF9 Caritas Tour » a ouvert la voie aux enfants nécessiteux pour bien démarrer la rentrée scolaire. Donner la chance aux enfants d’être scolarisés afin de construire l’avenir reste le souhait du footballeur international togolais et de son staff venus au chevet de ces ONG choisies à Lomé et à l’intérieur du pays.

Irène Kpakpadina

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici