Togo/Elim CAN 2023 : l’incroyable série noire des Éperviers

PUB ARTICLE – Sergio Sport

Le Togo a tenu tête à la 4e nation africaine (1 – 1) sans toutefois réussir à la faire rompre, malgré des situations de buts dans cette double confrontation avec les Étalons du Burkina Faso. À l’heure du bilan à mi-parcours, les Éperviers restent sur une série noire de 12 matches sans victoire en qualifications pour la CAN (les 3 dernières éliminatoires). Ce qui laisse présager des lendemains compliqués pour la sélection, si un sursaut d’orgueil n’est pas constaté.

Le stade de Kégué à Lomé était en ébullition ce 28 mars à l’occasion de la 4e journée des éliminatoires de la prochaine CAN en Côte d’Ivoire. Absent des deux dernières éditions de la compétition reine en Afrique, le Togo mal en point dans le groupe B se complique la tâche depuis le début de la campagne. À croire que les hommes de Paulo Duarte offrent gratuitement des opportunités à leurs adversaires de leur faire mal. 

Le technicien portugais, est-il dépassé par les événements ? Le sélectionneur du Togo ne sait plus à quel saint se vouer, alors que tout se passe de la meilleure des manières lors des séances d’entraînement et des regroupements de la sélection nationale togolaise.

“Nous sommes les coupables, on a raté beaucoup d’occasions contre le Cap-Vert, l’Eswatini et le Burkina Faso. On a offert des buts cadeaux et à ce niveau, on ne peut pas l’accepter. Cela casse toute la progression, mais il n’y a pas de tactique pour contrôler les erreurs défensives. Après, je suis content de la qualité du jeu produit par mon équipe (face au Burkina-Faso) qui a prouvé qu’elle est capable de battre n’importe quelle équipe africaine sur ce match “, a déclaré Paulo Duarte au sortir du match.

À croire que l’ancien sélectionneur national des Étalons fait le maximum puisque le Togo essaie de développer un football de qualité. Mais si l’attaque ne marque pas et que la défense encaisse des buts sur des situations anodines, c’est parce que, à un moment donné, il manque certains joueurs à certains postes clé. Quid de la qualité des joueurs convoqués en équipe nationale !

Le chiffre qui symbolise le malaise du Togo

La spirale totalement négative pour les rapaces togolais est assez ahurissante dans ces éliminatoires de la CAN 2023. Un but encaissé à la 90e+5 qui coûte la victoire au Togo face à l’Eswatini (2-2). Au match aller contre le Burkina Faso, les Éperviers revivent le même scénario avec un but encaissé à la 87e minute(1-0). Finalement, le Togo est sur une série de 12 matchs sans victoire en qualification d’une Coupe d’Afrique des Nations. C’est terrible !

Il faut briser cette spirale négative si le Togo veut repartir sur une dynamique positive. Mais on se demande si on peut avoir un manque de réussite sur 12 matchs ? La logique voudrait que cela soit sur un ou deux matchs.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Error