Togo/Cyclisme : Kpodo Koffi prend les reines d’une fédération sans patrimoine

PUB ARTICLE – Sergio Sport

Trois mois, c’est le temps qu’il a fallu pour la passation de charges entre le président élu Kpodo Koffi et son prédécesseur Donné Gagou, de la Fédération Togolaise de Cyclisme. Entre indisponibilité de l’ancien bureau et dissensions des acteurs, rien n’étonne sur le grand retard pris dans cette traditionnelle cérémonie qui suit chaque nouvelle élection.

Battu lors du dernier congrès électif de la FTC, Donné Gagou n’avait pas pu effectuer la passation des charges en raison “de mon implication dans l’organisation des Jeux Olympiques Tokyo 2020” avance t-il à sa décharge. Un argument quoique pertinent renvoie à l’atmosphère peu familiale dans le monde du cyclisme togolais.

Si la passation a finalement eu lieu ce 7 septembre 2021, il faut justement déplorer l’ambiance tendue dans laquelle cette passation a eu lieu et l’état déplorable de la Fédération Togolaise de Cyclisme.

Kpodo Koffi et son bureau hérite d’une Fédération dont le solde bancaire est de 2.500.000 francs CFA, disponible sur le compte de la FTC auprès du Trésor Public. En termes d’équipements, rien à se mettre sous la dent. La Fédération ne dispose d’aucun vélo pour une compétition digne de ce nom.

Le bureau entrant de la FTC a donc du “pain sur la planche” comme le confirme le nouveau président qui fait appel aux “autorités qui ne doivent pas les laisser orphelins et aux différents partenaires amoureux du cyclisme”.

Qu’on se le dise, le ciel du cyclisme togolais est très bien orageux avec cet état de lieu auquel il faut ajouter le décès de Francis Ducreux qui faisait aligner des sponsors derrière “son” tour du Togo.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Error