Togo/basket : les jeunes filles au centre de “Her World-Her Rules”

RADIO DJENA EN DIRECT

La Fédération Nationale de Basketball du Togo (FNB-Togo) a clôturé le 29 octobre le projet Her World-Her Rules. Initié par la Fédération Internationale de Basketball (FIBA), ce projet n’a qu’un seul objectif, participer au développement de la jeune fille par le sport notamment la balle orange.

Elles étaient une trentaine sur le terrain de basketball de l’INJS sis au Stade de Kégué, pour l’apothéose de la phase de détection du concept Her World-Her Rules piloté par la FIBA mais exécuté par l’instance nationale de basketball. À l’occasion, les jeunes filles ont été entretenues sur les techniques et les bases de la discipline sportive. Pour le comité d’organisation, c’est une réussite de voir la gente féminine au cœur de la balle orange.

“C’est la fin de la phase de détection que nous avions faite de Lomé jusqu’au nord du Togo. Cette phase a connu un vrai succès puisque tous les acteurs togolais ont accepté et participé à ce projet avec enthousiasme et nous avons eu plus de filles qu’on en a prévu. Les endroits où on a prévu 15 jeunes filles, on en a eu 50. C’est un projet qui tombe à point nommé pour relever le basketball féminin au Togo. Le projet initié par la FIBA est mondial et donne plus de visibilité au sport féminin et au basketball féminin entre autres. Notre ambition est que le Togo fasse partie des meilleures nations d’Afrique et d’avoir des joueuses dans toutes les catégories et retrouver la place qu’on avait dans le temps”, a expliqué Léontine TSIGBE, 1ère vice-présidente de la FNB.

Plus de 200 jeunes filles de 6 à 15 ans rentrent dans la base de données de la FNB-TOGO et nécessitent un suivi pour leur développement. “Nous devons suivre ces filles qui constituent aujourd’hui notre pépinière. Nous sommes en train d’en semencer le projet et nous devons les arroser et faire en sorte que ça grandisse et puiser les meilleurs éléments plus tard. Nous sommes très heureux de l’engouement des participants et de l’initiative de la FIBA “, a précisé Léontine TSIGBE.

Cette apothéose a un double sens. Elle coïncide avec le lancement officiel de la saison sportive 2022-2023 de basket-ball au Togo. Une opération qui s’est déroulée avec le concours du Comité Exécutif de la FNB-TOGO.

“Mi-novembre, nous allons démarrer les championnats au niveau des ligues en commençant par celle de Lomé qui va s’enchaîner avec les autres de l’intérieur du pays. À l’issue de ces championnats, nous comptons avoir des championnats au niveau des séniors, des juniors, des cadets, des minimes, catégorie filles comme garçons. À la fin de la phase régionale, nous allons entamer les championnats nationaux surtout au niveau des séniors, des juniors et des cadets”, a dévoilé Robert AJAVON, Secrétaire Général de la FNB-TOGO qui revient sur l’enthousiasme des clubs retenus pour participer à ces championnats nationaux.


“Après pratiquement trois ans d’inactivités au niveau du basketball, les clubs sont impatients de reprendre le chemin des compétitions. “Actuellement, un travail est en train de se faire au niveau des ligues pour pouvoir terminer la phase administrative qui concerne l’établissement des licences et les transferts de joueurs que nous sommes en train d’achever peu à peu”, a conclu Robert AJAVON.

La fédération change donc de format. Les championnats nationaux vont se dérouler sur une longue période et ensemble de novembre 2022 à mars 2023.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite