Soudan/Football : enfin les femmes sur les pelouses

Sudan's new Minister of Sport Wala Essam (R) greets players from Tahadi ahead of the Sudanese Women Football League match between Tahadi and Difaa, in the capital Khartoum on September 30, 2019. - Sudan's first ever women's club football league kicked off Monday, with two teams clashing at a Khartoum stadium as crowds of fans and diplomats cheered. (Photo by Ashraf SHAZLY / AFP)
PUB ARTICLE – Sergio Sport

Le premier championnat féminin de football du Soudan a démarré le 30 septembre 2019 au stade de Khartoum. Les femmes foulent désormais les pelouses de football du pays. Un rêve qui est devenu une réalité depuis quelques jours.

21 clubs disputent le championnat. Une première, près de trente ans après.
Le premier match a opposé les clubs de Tahadi et de Difaa dans le stade de la capitale. Les matchs se jouent aussi dans les villes de Madani (est), d’Al-Obeid (centre) et de Kadugli (sud).

PUB ARTICLE – EMISSION

« C’est une rencontre historique, pas seulement pour le sport féminin, mais pour le Soudan tout entier », a affirmé la ministre des Sports, Wala Essam. Aux côtés de diplomates soudanais et étrangers, elle a ajouté, « nous accorderons une attention spécifique au sport féminin et au football féminin ».

PUB – ARTICLE – ECOUTER RADIO DJENA

Membre de la FIFA depuis 1948 et cofondateur de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) avec l’Egypte, l’Ethiopie et l’Afrique du Sud, le Soudan est loin d’être un pionnier du continent en matière de football féminin, entravé par l’adoption de la charia (loi islamique) dès 1983.

Avec le Monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Error