Le Grand Prix de Valence a connu ce dimanche le dénouement du championnat du monde du Moto GP. L’espagnol Joan MIR malgré sa 7e place sur l’étape, garde sa position de leader synonyme de sacre. Une première dans sa carrière.

À 23 ans, Joan MIR vient d’être sacré champion du monde du Moto GP. Un couronnement qui résulte de la somme des différentes courses sur l’année. Auteur d’une avance de 37 points sur son poursuivant immédiat avant cette dernière course, l’espagnol n’avait juste qu’à finir sur le podium pour être sacré. Malgré cette  performance non réalisée, Joan MIR va finir champion puisque son challenger qui n’est autre que Fabio Quartararo a abandonné au 9e tour après une chute.

C’est l’italien Franco Morbidelli qui va s’offrir donc la course à Valence. MIR classé 7e est lui sacré. Fabio Quartararo termine 5e au général.

Chez les constructeurs, c’est l’écurie Suzuki qui est sacrée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici