Maroc : à la découverte du complexe sportif de Fès

RADIO DJENA EN DIRECT

Le Royaume chérifien nourrit de grandes ambitions pour le sport en général, et le football en particulier. Le Complexe sportif de Fès situé à l’Est du pays en est la preuve vivante. Le joyau, ancêtre de tous les stades du Royaume, attire des visiteurs du monde entier grâce à sa beauté et surtout à l’histoire fascinante qui lui est liée..L ‘architecture du Complexe représente la culture ancienne de la ville de Fès, l’une des anciennes villes du Maroc, située à 180 km à l’Est de Rabat, entre le massif du Rif et le Moyen Atlas..

Érigé en 1990 et inauguré officiellement en 2007 lors de la Coupe du Trône, l’édifice a englouti pour sa construction 40 millions d’euros, avec 1,2 millions d’euros alloué annuellement pour son entretien. Le stade abrite des matchs internationaux et les matchs du club MAS qui évolue en première division de football, ainsi que du Wydad Athletic de Fès, la seconde équipe qui joue en deuxième division.

En plus de son architecture unique et antique dont l’authenticité n’est plus à prouver, le stade dispose de 35. 600 places, de 4 vestiaires pour les locaux et les visiteurs, d’un terrain avec gazon naturel, de deux terrains annexes, d’une tribune pour les VVIP et les VIP, ou encore d’une tribune de presse de 150 places.
L’autre particularité, du Complexe est sa grande salle de fitness et de gymnastique bien équipée en matériels sofistiqués pour accueillir les sportifs et les amateurs du sport.

Pour le Directeur du Stade de Fès, le prestige et la notoriété dont bénéficie le stade, réside aussi dans son histoire: “c’est Fès notamment qui était la capitale des Rois qui ont dirigé le Royaume et qui ont étendu leur pouvoir jusqu’au Sud de l’Europe pendant plus de six siècles. Ils ont dirigé l’Espagne, le Portugal et le Sud de la France. Fès compte la première université du Monde. Véritable Centre de rayonnement intellectuel, culturel et artistique. Fès demeure un grand site historique, religieux, et aussi touristique” a affirmé Anasse Erghouni.

De plus, la ville s’apprête à accueillir la CAN 2025 à travers des travaux d’agrandissement de la capacité d’accueil si le Maroc venait à décrocher l’organisation.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite