Le ministère des sports du Togo a un nouveau locataire. Exit Guy Madje Lorenzo et place à Katari Foli-Bazi.

La formation du nouveau gouvernement togolais a placé à la tête des sports togolais, Katari Foli-Bazi, qui ne sera pas à sa première expérience dans le gouvernement togolais.

Le successeur de Guy Madje Lorenzo à la tête des sports peut se targuer d’avoir une connaissance du milieu sportif parce qu’etant le président de l’un des clubs de football les plus populaires du pays, à savoir Semassi de Sokodé. Il a également été membre du Comité de Normalisation II de la Fédération Togolaise de Football, lequel comité a supervisé l’election de l’actuel comité exécutif de la FTF.

Grand acteur du football togolais, on s’en souvient encore tous de l’imbroglio lié aux ristournes des matches de championnat de son club, Semassi qu’il a refusé de reverser à la Fédération Togolaise de Football la saison dernière. Une situation qui avait entraînée des déclarations par presse entre le président de la FTF, Guy Akpovy et le nouveau ministre des sports. Tout en espérant que cette brouille se trouve derrière, le défi sera d’avoir une relation beaucoup plus calme entre le ministère des sports et la FTF, relation souvent tendue entre ses deux instances.

Au-delà du football, il faudra noter d’entrée de jeu, qu’il ne devra pas être le ministre du football tout en oubliant les autres disciplines sportives. Souvent laisser pour compte, les autres disciplines attendent du ministre un véritable lobbying afin de voir croître leur subventions et mener à bien les programmes de développement du sport.

Tout comme son prédécesseur,  Katari Foli-Bazi hérite également du porte feuille de la communication, une source d’inquiétude pour les sportifs qui auraient aimé avoir un ministre en charge du seul sport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici