Claude Le Roy, décrié par le public sportif togolais, après la non-qualification des Éperviers à la CAN 2019, s’est prononcé sur son avenir avec le Togo. Le technicien français qui n’a toujours pas digéré l’élimination des Éperviers, rêve d’une phase finale en 2021.

Après avoir participé à neuf Coupes d’Afrique des nations, Claude Le Roy rêve toujours d’une 10e phase finale de la CAN. « J’ai toujours dit que j’aimerais terminer au Cameroun. J’aurais aimé que ce soit en 2019. Malheureusement, le Cameroun n’organisera pas la CAN et ce sera deux ans plus tard. C’est peut-être un mal pour un bien ».

Le français avance, « je l’ai déjà dit. Comme sélectionneur, j’arrêterai pour la Coupe d’Afrique en 2021 et au plus tard toute ma carrière en 2022. C’est une certitude. Mais j’aimerais bien effacer la tache de Cotonou ».

Pour lui le travail continue, «il y a le mois d’août pour d’éventuels préliminaires et les matchs amicaux en septembre, ensuite le mois d’octobre pour le début des éliminatoires pour 2021. Et après, on fera un point définitif à la fin de l’année 2019», conclu Claude Le Roy sur le site officiel de la CAF.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici