Foot/Togo : financement des clubs, à qui profite la crise sanitaire ?

PUB ARTICLE – Sergio Sport

En entendant les fonds Covid promis par la FIFA à ses associations membres , et annoncés par des sources proches de la Fédération Togolaise de Football, c’est le silence absolu du côté de Kegué en rapport au reliquat de la part de la FTF au titre de la subvention des championnats nationaux, saison 2019-2020.

Doit-on faire une croix sur le reste de la subvention que l’État togolais et la FTF doivent aux clubs pour le compte de la saison qui vient d’être déclarée finie ?L’interrogation empreinte d’inquiétude n’est pas anodine lorsque l’on évoque et observe l’actualité du foot togolais ces dernières semaines. Certes, la saison est bien terminée au coup de sifflet de la FTF sous la menace de la Covid 19, mais est-il opportun aussi de faire une croix sur le reste de ce qui revient de droit aux clubs ?

En effet, pour le compte de la saison 2019-2020, il a été promis aux équipes de la D1, douze millions de francs CFA et six millions à celles de deuxième division. Une subvention que devront supporter le gouvernement togolais à hauteur de 7 millions pour la D1 et 3 pour la D2 d’une part, puis d’autre part, la FTF qui devrait supporter l’autre moitié. Ainsi, pour permettre aux clubs de démarrer la saison et comme souvent, la fédération togolaise de football avait avancé une partie de sa part de subvention aux clubs, en raison de 3 millions 500 mille pour les clubs de D1 et 2 millions de francs CFA pour les équipes de la D2. Un premier versement de l’instance nationale rendu possible grâce au prêt contracté à la banque en attendant l’arrivée des fonds ordinaires annuels de la FIFA.

C’est chose faite. La FIFA par humanisme a anticipé et allégé les conditionnalités à remplir avant tout décaissement. L’institution que dirige Gianni Infantino a doté toutes ses associations membres des fonds ordinaires annuels. Sauf que depuis un mois et plus maintenant que ces fonds sont arrivés, la FTF ne s’est toujours pas executée par rapport au reliquat de sa part de subvention qu’elle doit aux clubs de première et deuxième division. Ce qui étonne plus d’un vue que la situation n’est pas aussi facile pour les acteurs en cette période de crise sanitaire.


Fonds covid FIFA comme palliatif ?

La FIFA dans le souci de garantir l’équilibre financier de ses partenaires et protéger sa discipline, le football, entend mettre en place dans les prochaines semaines un fonds d’aides aux clubs à travers les fédérations nationales. Cependant, ce fonds spécial covid ne saurait remplacer le reliquat que la FTF doit aux équipes qui ont disputées les championnats cette saison. Certes, la saison n’est pas allée à son terme, mais autant la FIFA a fait preuve d’humanisme en versant sans conditions la totalité des fonds aux associations, autant ces associations doivent faire preuve de solidarité envers les présidents de clubs qui ont du mal dans la gestion de leurs effectifs ou employés en cette période de crise sanitaire. C’est juste une question de logique.

Attendre les fonds covid FIFA avant de faire face au reste de son dû aux clubs relèverait ni plus ni moins que de l’insouciance ….

Au delà, la FTF se doit de maintenir à flot l’équilibre des équipes au risque de voir le niveau du foot national reculer. Elle se doit toujours cette fédération, de combler à sa manière, le vide que crée l’Etat autour des clubs. Le gouvernement comme souvent en retard ou parfois absent vis à vis de ses responsabilités. Une responsabilité qui incombe aussi à l’institution du Colonel Akpovy, qui ne parvient pas à asseoir un lobbying de qualité qui puisse amener le gouvernement à répondre en temps réel aux besoins des jeunes qui ont choisi le football comme métier. L’absence de sponsors aussi sur les activités de la fédération n’arrange rien. L’Etat en cette période de Covid a déjà un argument de taille pour fuire ses responsabilités : le non-versement justifié de sa part de subvention.

À qui profite au final la crise sanitaire ? Difficile de verser dans les hypothèses.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Error