Un atelier de formation s’est ouvert ce jeudi 27 octobre à la Fédération Togolaise de Football. L’initiative prend en compte une soixantaine de commissaires de matches pour la mise en œuvre d’une plateforme numérique devant désormais servir aux arbitres ainsi que les commissaires avant, pendant et après les matches.

Sont privilégiés pour cet atelier, les commissaires de matches de routine, ceux qui ont souvent gérer les matches de la FTF. Il s’agira pendant deux jours, de renforcer les capacités de ces hommes et femmes, mais aussi de les former sur la nouvelle donne.

En effet, le nouveau module de gestion des compétitions, l’une des composantes du système connect FTF, se trouve être l’une des nouvelles directives de la FIFA pour faciliter la planification jusqu’à la tenue d’un match de football. Ce module totalement numérique, ne saurait donc s’exécuter sans l’outil informatique, d’où l’exigence faite à tous les participants, d’arriver avec des ordinateurs ou tablettes ce jeudi à Kégué.

Seront donc désormais recherchés ou privilégiés par la FTF, tout commissaire de matches reconnu et évalué comme tel, mais qui maîtrise aussi l’outil informatique. « À quoi sert un commissaire de match qui maîtrise l’outil informatique mais qui ne maîtrise pas nos textes ? Donc c’est cumulatif. Maîtriser l’outil informatique c’est un atout. Mais il faut aussi nécessairement maîtriser les textes, maîtriser un certain nombre de coutumes et traditions dans le football pour pouvoir exercer le rôle de commissaire », a expliqué Hervé Tété Agbodan, Secrétaire général de la FTF.

Entre autres sous modules au menu de cette formation, l’évaluation d’un arbitre, l’initiation à l’utilisation du module de gestion des compétitions (FCMS), aperçu sur la FIFAConnect, des exercices théorique et pratique. Une classification sera ensuite faire au sortir de cet atelier après évaluation des participants.

Les mieux aguerris seront représentés sur les matches de première division qui serviront d’expérimentation de cette nouvelle plateforme ; plateforme numérique sur laquelle, un commissaire de matches pourrait même déjà la veille d’un match commencer par remplir sa formulaire en vue d’un rapport final de match dans un délai record.

Notons que cette formation est la première vague des deux séries que compte organiser la FTF. Elle vient après celle reçue par les administrateurs de clubs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici