Renouvelé déjà par 2 fois, le mandat de 6 mois du Conor, entendez, Comité de Normalisation va devoir poursuivre sa mission à la tête du football malien.

En effet, le Conor qui boucle 4 nouveaux mois dans son 3e mandat depuis son installation le 10 janvier 2018, vient d’obtenir une rallonge de sa mission. Ce comité de normalisation dirigera le football malien durant les 6 prochains mois, pour un 4e mandat voulu toujours par la FIFA et qui donne le quitus au comité de normalisation de gérer le football malien jusqu’au 31 août prochain.

Même s’il ne reste que la relecture des textes et l’élection d’un comité exécutif, la FIFA a quand-même accordé au Conor, 6 mois supplémentaires pour finir avec ses deux points restants et par la même occasion organiser le championnat national tout en gérant les affaires courantes de la Fémafoot.

Cette prorogation intervient juste après une rencontre des différents protagonistes et leurs alliés, le Conor et la FIFA. Rencontre tenue à Zurich et qui selon certains a été un échec alors que pour d’autres c’était la meilleure, puisque les dirigeants ont eu l’aubaine de discuter au tour d’une table sur la sentence, surtout le nombre des clubs qui vont jouer le championnat national.

La réaction de la FIFA est attendue avec impatience pour une décision définitive tout en respectant la sentence du TAS .

 

Lika Guindoss

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici