FNB-TOGO : clap de fin sur le Projet de lutte contre la dégradation de l’environnement

RADIO DJENA EN DIRECT

La Fédération Nationale de Basketball Togo est au terme de son projet porté sur la dégradation de l’environnement. Pendant un mois, près de 300 jeunes filles et garçons de 8 à 14 ans se sont appropriés des notions de lutte contre la dégradation de l’environnement qu’ils pourront ensuite transmettre à leur entourage. Le projet a pris officiellement fin le 3 décembre à travers une cérémonie au Centre Swallows à Lomé.

C’est un projet parrainé par l’Agence Française de Développement(AFD) à travers le District Autonome du Grand Lomé (DAGL). Au rang des entités qui exécutent le projet, la FNB-TOGO. Sous sa bannière, près de 300 jeunes ont bénéficié des notions théoriques sur la balle orange.

À l’heure du bilan, c’est de la satisfecit qui se lit dans les propos de la présidente de la fédération, Gina ADEKAMBI. “Nous avons eu plus de jeunes que ce que nous attendions et cela nous réjouit énormément. Les séances de formation que les enfants ont eu en témoignent. Je suis présente moi même par moment pour voir comment ces enfants recevaient le message sur l’environnement et c’est une réussite”, affirme t-elle.

Comme le nom l’indique, le projet a allié sport et environnement comme le préconise le District Autonome du Grand Lomé à travers son projet pilote PEUL 3.

La FNB-TOGO a ainsi mis l’accent sur ces deux thématiques durant cette période d’exécution. “La protection de l’environnement pour ces jeunes n’est forcément pas encore une priorité mais ils ont appris beaucoup à travers ce projet; ils savent qu’il faut que leur entourage soit propres et qu’il y va de leur santé. Maintenant que le camp est fini, nous allons faire le suivi et ensuite une évaluation générale”, a souligné la patronne de la FNB-TOGO.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite