Ayant fait un gros pas vers la qualification lors du match aller au Togo (3-0), Maranatha FC de Fiokpo a confirmé son billet ce 25 août à Monrovia, en obtenant un match nul et vierge en match retour du premier tour préliminaire de la Coupe de la confédération africaine de football.

Le public libérien a eu droit à un match bien animé de part et d’autres mais pauvre en action de buts. Les deux meilleures occasions de la rencontre sont à l’actif des togolais qui n’ont pas pu les mettre au fond.

“L’objectif que nous nous sommes fixés c’est de franchir cette étape”, analyse sobrement Gabriel Ameyi, président du club, vice champion du Togo. Si Maranatha veut se permettre de passer l’étape du Djoliba AC du Mali au second tour, il va falloir avoir les moyens de ses ambitions et l’ex-président de la FTF, Gabriel Ameyi lance un appel aux autorités togolaises, “nous remercions très sincèrement le gouvernement togolais qui nous a soutenu et nous profitons de cette occasion pour leur lancer un appel de nous assister de nouveau afin que la suite de cette compétition soit bien préparée.”

Et c’est en homme tout heureux qu’il a appris la qualification de l’autre club togolais. “J’ai appris également que l’ASCK s’est qualifiée, ce qui signifie que Dieu est avec nous et par sa grâce, nous irons loin », avant de se projeter sur l’avenir : “nous avions déjà joué contre Djoliba du Mali par le passé. Je crois que nous pouvons franchir l’étape de Djoliba aussi ».

Rappelons que le prochain adversaire des Messagers de Fiokpo (Maranatha) est le Djoliba avec les matches aller entre les 13, 14, et 15 septembre 2019.

Abel Zindodji depuis Monrovia

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici