Sale après-midi pour les Togolais ce dimanche 18 novembre au stade Municipal. Dans la conquête de leur billet pour la CAN Cameroun, 2019, les Éperviers du Togo ont reçu une leçon de réalisme de la part des Algériens.

À l’entame du match, les Éperviers du Togo ont possédé le ballon qu’il faisait tourner sans véritablement inquiéter Rais Mbolhi. Sur une mauvaise passe de Sadate Ouro AkorikoRihad Mahrez créé la première stupeur à Lomé en ouvrant le score. Ayant constaté la fébrilité des Togolais, les joueurs de Jamel Belmahdi, vont mettre la pression sur les Togolais et triplé le score en mois de deux minutes.

Sur une haute récupération, Youssef Attal passe en revue toute la défense togolaise avant de mettre une balle placée imparable pour Bassa Djeri. Pas le temps de respirer que Mahrez crucifie les Togolais en signant un doublé, 3 – 0 en seulement trente minutes de jeu. De retour des vestiaires, les Togolais ont voulu sonné la révolte en réduisant le score grâce à Laba Kodjo, suite à un corner de Mathieu Dossevi.

Sous l’impulsion de Mathieu Dossevi et Floyd Ayité, les Togolais vont passer plus de temps dans le camp Algérien, sans se créer des occasions franches. Dans les dernières minutes du match, Bagdad Bounedjah alourdit le score (4 – 1), consacrant ainsi la qualification algérienne pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations.

La deuxième place de qualification se jouera entre les Gambiens qui iront en Algérie, alors que Béninois et Togolais s’affronteront à Cotonou en mars 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici