Élection prochaine à la FIFA : l’Afrique dit oui à Gianni Infantino

RADIO DJENA EN DIRECT

Le président de la Fédération Internationale de Football Association, Gianni Infatino devrait rempiler l’année prochaine pour un nouveau mandat à la tête de l’instance planétaire du football. Et pour ce 2e mandat, l’italien pourra compter sur le continent africain.

En effet, la 12e Assemblée Générale extraordinaire de la CAF tenue le 30 septembre dernier à Sharm El Sheikh (égyptien), a été marquée par un certain nombre de décisions. Ainsi, l’Afrique apporte son soutien à Gianni Infantino pour un 2e mandat à la tête de la FIFA, en juin 2019 à Paris. Dans son allocution d’introduction, Ahmad Ahmad, président de la CAF, a appelé les délégués à soutenir sa candidature. La CAF, soutiendra Gianni Infantino pour un deuxième mandat a déclaré le président de la CAF aux délégués, et a invité le président de la Fédération Royale Marocaine de Football, Fouzi Lekjaa, 3e vice-président de la CAF à en faire une déclaration publique.

« Au nom de mes collègues, j’annonce volontiers que les délégués présents à Sharm El Sheikh vous soutiennent. Vous avez montré un grand engagement en faveur des activités et du développement du football africain, et nous souhaitons que vous puissiez poursuivre le chemin des réformes que vous avez engagées », a lancé Fouzi Lekjaa.

Gianni Infantino, président de la FIFA, a à son tour déclaré : «Le soutien à un autre mandat signifie beaucoup pour moi, tout en promettant davantage de soutien à la CAF. Sur le sujet concernant le recours à l’arbitrage vidéo(VAR), le président Infantino a montré son acquiescement. « Je suis heureux et fier que la CAF ait adopté la VAR. Cela montre que la CAF est en phase avec les tendances modernes du football. La VAR n’a pas changé le football, il aide les arbitres et le football », a-t-il affirmé.

Le Président de la CAF a pour sa part, insisté de nouveau sur sa détermination à faire du football africain un modèle basé sur les principes de la démocratie et de la transparence.

Par ailleurs, Ahmad a appelé à soutenir Lydia Nsekera, membre du conseil de la FIFA, qui a manifesté son intention de se présenter à la présidence de l’association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA).

Autre point, l’Assemblée générale extraordinaire a élu le Malawite Walter Nyamilandu au poste de représentant africain du conseil de la FIFA pour le groupe linguistique anglophone en remplacement du ghanéen Kwesi Nyantakyi qui jetait l’éponge en juin 2018. Le Malawite désormais au poste a recueilli 35 voix contre 18 pour le sud-africain Danny Jordan.

Les droits de marketing et de télévision pour les éliminatoires du Mondiale Qatar 2022 ne seront pas centralisés. Pour finir, dans un bref discours, le ministre Égyptien de la jeunesse et des sports, Ashraf Sobhy, a réitéré le soutien de son gouvernement aux activités de la CAF.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite