Cyclisme : Kpalimé – Ouagadougou, Raouf Akanga tient son pari

RADIO DJENA EN DIRECT

Le cycliste togolais Raouf Akanga a réussi son challenge, celui de rallier Ouagadougou après son départ de Kpalimé, Sud-ouest du Togo, soit un parcours à vélo de plus de 900 km en cinq jours afin de suivre la dernière étape du Tour international du Faso. Le champion du Togo 2015 et seul Togolais à être classé dans le top 5 du Tour du Faso après l’an 2000 s’est confié à Djena Sport après son périple.

Akanga Raouf, bonjour, que ressentez vous après avoir parcouru plus de 900 km en cinq jours ?

Je suis fier. Je me sens très bien même après les 929 km courus à vélo avec mon coéquipier en cinq jours. S’il faut reprendre ce défi demain, je le ferai sans hésiter.

Pourquoi avoir lancé un tel challenge ?

J’avais envie de me surpasser physiquement et mentalement, prendre du plaisir de rouler, mais aussi pour dire que je suis toujours là malgré mon absence sur les compétitions.

Qu’est-ce qui a été le plus difficile sur le trajet ?

Tout s’est très bien passé, aucun problème majeur sauf les crevaisons. Le plus dur, c’est la chaleur qui a été un handicap surtout de Mango (région des savanes – Togo) à Ouagadougou. Il a fallu boire beaucoup d’eau pour pouvoir tenir le coup.

Aujourd’hui, vous n’êtes plus aligné lors des compétitions internationales et nationales. Quel appel vous lancez pour que la situation se règle ?

Que la fédération nous fasse appel pour qu’ensemble, on puisse trouver une solution à cette crise qui dure.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite