Ahmad, président de la CAF n’oubliera jamais l’organisation de sa première CAN en tant que président de l’instance du foorball africain. Et pour cause, le retrait de la compétition de 2019 au Cameroun.

Le pays de Paul BYA a obtenu son billet sur le terrain des éliminatoires mais pourrait bien ne pas voir les stades égyptiens. La Fédération Comorienne a en effet, déposé un recours devant le Tribunal Arbitral du Sport pour demander la disqualification du Cameroun.

Dans un courrier du TAS, La Confédération Africaine de Football a donné un délai de 20 jours pour déposer à son greffe une description des moyens de se défendre, toutes les pièces, preuves ainsi que le nom des experts qu’elle désire faire entendre. Le courrier précise clairement qu’en absence d’une réaction de la CAF, la procédure d’arbitrage continuera et rendra sa sentence.

A quelques jours du tirage au sort des groupes de la CAN , tirage prévu pour le 12 avril prochain, le malgache Ahmad Ahmad va devoir se dépenser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici