Lamine Diack va purger une peine de 4 ans de prison dont 2 avec sursis. L’ancien président de la fédération internationale d’athlétisme accusé de corruption et d’abus de confiance.

Quatre ans de prison dont deux avec sursis, c’est le verdict tombé ce mercredi 16 septembre à Paris. L’ancien dirigeant sénégalais est reconnu coupable de corruption et d’abus de confiance pour son implication dans un réseau de corruption voué à cacher des cas de dopage en Russie.

Le Sénégalais de 87 ans doit verser une amende maximale de 500 000 euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici