Le championnat national de football de première division connaît déjà des mouvements au sein des staffs techniques. Après Tsé-Gbedema Sitsofe à Anges, c’est BOUKARI Amadou qui vient d’être débarqué à Gbohloe-su. Son successeur a pour nom, Oloufadé Adékanmi.

Ça va vite et de façon péjorative en D1 nationale de football. À peine quatre journées de disputée et déjà deux limogeages à la tête des staffs. Le dernier en date, est celui du coach Amadou BOUKARI viré de Gbohloe-su d’Aného.

En effet, les mauvais résultats cumulés par les Requins mâles sont difficilement digérés dans les Lacs. Même si la victoire de la deuxième journée n’aura pas suffi au plan comptable pour sauver la tête de l’entraîneur. Avec 3 points en quatre matches et une dernière place au classement, les dirigeants ont dû mettre fin à leur collaboration avec l’entraîneur. Le nouvel homme fort des Requins mâles du littoral a pour nom, Oloufadé Adékanmi. L’ancien coach de Dyto ou encore de Semassi prend ainsi les commandes pour la suite de la saison.

Cependant, ce limogeage sonne comme un manque de patience de la part des dirigeants. Vu que malgré sa position de lanterne rouge, Gbohloe-su n’est distancé que d’un petit point par les équipes du ventre mou du classement. Deux points séparent aussi le club d’Aneho du podium.

À noter que Amadou BOUKARI est le deuxième coach limogé après Tsé-Gbedema Sitsofe des Anges de Notsè

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici