Les Éperviers du Togo se produisent encore ce lundi 29 mars pour le compte des éliminatoires de la CAN 2022. Ce sera face aux Arambies Stars du Kenya dans une bataille pour du beurre. Seul enjeu, la 3e place derrière les Comores et l’Égypte déjà qualifiés.

C’est le stade de Kégué qui va servir de cadre à ce match qui compte pour les formalités dans le groupe G où les jeux sont déjà faits. Le Togo bon dernier avec 2 petits points sur 15 possibles reçoit le Kenya 3e au classement et crédité de 4 points. Match à huis clos qui pourrait constituer toute de même une aubaine de confirmation pour la nouvelle génération qui pointe le nez dans le nid des Éperviers.

En effet, le grand contingent du cru local dans l’effectif commis pour ces deux dernières journées devra une fois encore jouer sa carte. Jeudi dernier à Moroni, des joueurs comme Tchakeï Marouf, Tchatakora Semiou, Nane Richard ou encore Moussa Bilal ont marqué leur territoire dans le match face aux Comores sanctionné par un nul et vierge.
Bien encadré par deux ténors de la sélection que sont Djen Dakonam et Hilas BEBOU, d’autres joueurs vont tenter de saisir leur chance cet après midi, d’autres encore vont essayer de confirmer leur bonne marge constatée lors du CHAN dernier ou à Moroni. Tout dépendra du sélectionneur.

Claude Le Roy justement joue t-il son dernier match à la tête des Éperviers ? Puisque la rumeur sur son éventuel départ devient forte, pourquoi ne pas s’offrir une victoire, la première dans ces éliminatoires et à domicile. Lui qui n’a pas réussi à s’imposer même une seule fois à domicile lors des éliminatoires de la CAN 2019.

Tout compte fait, la défaite ne changera rien. Mais une victoire offrirait de nouvelles primes aux joueurs locaux en chômage depuis un an maintenant. Voilà peut-être un vrai enjeu dans ce match pour le Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici