Cinq jours après la décision de la Confédération Africaine de Football d’exclure les Éperviers cadets du tournoi UFOA B qui se déroule à Lomé, la Fédération Togolaise de Football décide de contre-attaquer. Un dossier est monté dans ce sens pouvons nous comprendre de la sortie médiatique de son Secrétaire Général par intérim, Hervé AGBODAN ce jeudi à Kegué.

Devant la presse, le Secrétaire Général par Intérim de la FTF a fait l’exposé des circonstances dans lesquelles les Éperviers cadets du Togo ont été disqualifiés du tournoi UFOA B alors qu’ils étaient sur une belle lancée avec à la clé une qualification pour les demi-finales après la deuxième journée de la phase de poules.

En effet, la FTF dénonce un certain nombre de choses dans ce dossier en commençant par la non-notification de façon officielle de la décision portant sanction des Éperviers U17 à la faîtière Nationale. Voilà pourquoi un certain nombre d’actions ont été entreprises par la fédération à savoir la contestation de la décision à travers un appel puis la demande d’une mesure provisoire pouvant permettre aux Éperviers cadets de poursuivre la compétition en attendant l’issue de l’affaire. Des actions pour l’heure restées sans suite.

Dans le dossier de la riposte, la FTF évoque des griefs contre la CAF en s’appuyant sur :
-L’incompétence de la commission d’organisation des compétitions de la CAF de disqualifier une sélection. Seul le jury disciplinaire est en même de le faire.

-La violation du droit à la défense. La FTF estime que la CAF ne lui a pas donné la possibilité de se défendre.

Voilà au plan juridique les griefs de la fédération contre la CAF. Sur le plan beaucoup plus pratique, Hervé AGBODAN a réaffirmé le sérieux avec lequel le Togo a mené le processus du test de l’IRM. Mais le secrétariat général de la FTF relève beaucoup d’insuffisances dans la gestion faite par la CAF à travers son médecin représentant. L’homme a reconnu dans une certaine mesure aussi quelques légèretés dans l’organisation côté togolais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici