La Fédération internationale de Judo a suspendu à titre conservatoire l’Iran de toutes activités après les mondiaux de 2019 tenus à Tokyo au Japon.

L’instance internationale de Judo reproche à l’Iran d’avoir demandé à son athlète de perdre volontairement afin d’éviter un combat contre l’Israël en finale.

Le judoka de -81 kg s’est donc incliné en demi-finale puis en match de 3e place et a fini 5e de la compétition.

L’athlète, a affirmé avoir subi des pressions des autorités iraniennes en ce sens, pour ne pas combattre contre un Israélien en finale, en l’occurrence Sagi Muki, finalement médaillé d’or.

Il avait immédiatement reçu le soutien de l’IJF.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici